L'artiste


Le commencement

Je suis né....en 1954. Enfant je fuyais le contact des autres, m'isolant, développant à travers mes reves un imaginaire d'inconnu désir.


Quand j'eus 23 ans mon destin semblait tracé vers des études d'architecture intérieur à l'Acadèmie Julian à Paris( orienté non par désir mais plutot par mon père).

Le pourquoi

Je suis né... à travers 2 femmes. Ma mère qui à chaque échec dans ma vie me disait " Ce n'est pas grave". Ces mots qui tout au long de ma jeunesse sonnait négativement devinrent des paroles de sagesse. Et puis, au cours de mes 23 ans, le destin changea le cours de ma vie. Je rencontrai celle qui fut ma muse, ma guide, ma femme( artiste peintre) qui m'apprit et me révéla en tant qu'artiste grace à son amour et ses encouragements( la force des femmes). Me permis de m'exprimer dans l'art de ressentir et d'explorer avec une totale liberté mon talent artistique jusqu'alors ignoré.

Le comment

Je suis né.... à travers cette liberté, laissant mon ame et mon imaginaire dicter la direction à prendre vers des voies qui parfois me sont inconnues. Mes premières oeuvres passèrent en salle des ventes avec d'excellents résultats, puis les expositions suivirent Paris,Tokyo, New York, Washington, Versailles, de nombreuses distinctions et reportage télé.


Je suis né.... un jour en découvrant la Bretagne ou nous ouvrîmes une galerie à Pont-Aven en 1997. Ce fut une révélation! Découvrant un monde fait de contraste, un lieu magique qui inspire et me fit réaliser des peintures qui enthousiasma nombres de collectionneurs. Et puis un jour, ne quittant pas ma Bretagne, je vins m'installer dans le Sud, à Cannes.


Je suis né....pour chercher, douter, découvrir, pour l'Amour de l'Art . Cet amour qui occasionne tant de joie pour enfin trouver ne serait ce qu'un instant une partie de soi révélé .


PEINDRE SANS CONTRAINTE ET CROIRE AU POSSIBLE

A la question souvent posée: Est-il difficile pour un artiste de se séparer d'une de ses œuvres?

"Bien sur, mais c'est surtout de voir briller les yeux de l'Amateur d'Art et la joie procurée qui importe le plus. Apporter du bonheur, une émotion, c'est le rôle de l'artiste.  "Transmettre n'est pas perdre". Mais s’arrêter à cela serait restrictif car un peintre sera toujours un peintre et pour moi, à part le plaisir transmis, il reste le désir de prolonger" mon oeuvre" et de penser au prochain tableau, aux recherches futures pour accomplir ce que pourquoi j'existe : "Peindre"

AVNER